Memorias Perdias

20 janvier 2007

Il en est ainsi

Il en est ainsi des vies simultanées, des amours qui se mélangent, s'embrouillent et s'engueulent. Etre au coeur de la tumulte, accepter d'être l'objet malmené, fracassé, d'être le souffrant, d'être lucide.

Comprendre que nous ne sommes que des particules, des litres d'eaux, fluides donc !

On se rétracte, on se mélange, on s'évapore, on sue, on se répand, on glisse, on s'infiltre, on fuit.

N'être que cette eau qui coule, n'être que cela avec toi, un océan, un torrent, une flaque.

Posté par jyde83 à 14:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]